Travail à la propriété

organisation

Château Béard La Chapelle - Saint Emilion Grand Cru organisation

Je suis la neuvième génération et je suis fier que notre domaine se situe au cœur du prestigieux terroir de St Emilion. Ayant maintenant mon propre jeune fils, qui représente la 10ième génération, j'ai décidé de me convertir à une culture biologique puis la biodynamie pour mes vignes. Je le dois à ce lieu d'exception et aux générations futures.

Mon principal domaine d'intérêt est la vigne. Je veux elle vit dans le meilleur environnement possible. Je crois que tout commence avec le sol.

Travailler les sols, apporte l’aération et crée la vie en eux comme les vers de terre et les champignons symbiotiques appelés Mycorhizes  qui vivent dans les racines de la vigne. Nous cultivons les sols, en coupant toutes les racines de surface avec des houes. Nous plantons des céréales entre les rangs pour aider à travailler et à nourrir les sols.

Depuis plusieurs années déjà on n'utilise plus des herbicides et que des produits biologiques contre le mildiou et et oïdium.

Nous utilisons des capsules de phéromones femelles pour dissuader le «ver de grappe» (papillon de raisin) plutôt que les insecticides chimiques. Nous avons vu l'effet de ces choix sur la croissance de la biodiversité; un riche mélange de plantes sauvages, des coccinelles, papillons, oiseaux et même écrevisses dans nos ruisseaux.


une saison à la vigne

Château Béard La Chapelle - Saint Emilion Grand Cru  une saison à la vigne

D'être responsable de l'exploitation du domaine, de la vigne à la vinification, me donne, je pense, un avantage inné dans la prise de décision. Je veux produire un vin élégant et authentique - qui reflète sa «nature» - à la fois son lieu de naissance et son année de naissance. Nous prenons soin de cueillir lorsque les raisins sont mûrs, mais pas trop mûrs. Nous aimons conserver une certaine fraîcheur - comme quand on mange des fruits frais.

Dans la cave, nous gardons les choses aussi simple que possible en laissant la nature faire sa marque et préserver la pureté de ce fruit unique. On ne force rien, c'est un travail doux. En maintenant les températures au départ, le fruit macère dans son propre jus pendant quatre jours. Ensuite, la fermentation commence doucement. Ce sont les levures présentes naturellement sur les raisins qui fermentent le vin. La majeure partie de l'extraction se fait doucement au début de la fermentation avant l'arrivée de l'alcool.

une saison au chai

Château Béard La Chapelle - Saint Emilion Grand Cru une saison au chai

Afin de conserver les arômes purs de fruits, je vieillis une partie de chaque vin dans de petites cuves en béton non revêtues. Le reste est vieilli en barriques de chêne français traditionnels de 225 litres (4 tonnelleries différent) - avec un tiers de barriques neufs chaque année.

Je veux que le chêne soit un complément et non la saveur dominante. Nous avons la chance d'avoir une cave à barriques souterraine qui reste fraîche et humide toute l'année. Cela aide naturellement à conserver les fruits dans le vin. Aucun sulfite n'est ajouté avant le début de la période de vieillissement. On ajoute le minimum. On  soutire six mois pour minimiser le contact avec l'oxygène. On préféré de pas faire de filtration ou de collage.